Date de publication de l'actu 17.07.2020

« Expérimentons la transition sur nos territoires ! »

experimentonslatransitionsurnosterritoir_nantes25.jpeg
Contenu Le projet présenté ici, répond aux 2 axes stratégiques arrêtés par le CP actuel :
➔ Construire un chemin de résilience à l’échelle des individus et collectifs d’individus. 
➔ Favoriser l’auto-organisation citoyenne locale, et notamment des alternatives aux modes de vie pour une décroissance choisie.

Les mots clés de ce projet :
- Territoire et re-localisation [OÙ]
- Expérimenter, analyser et documenter [QUOI]
- Sobriété et résilience [SUR QUOI]
- Multi-acteurs du territoire (citoyen-es - Habitant-es, associations, entreprises et élu-es) [AVEC QUI]


« Expérimentons la transition sur nos territoires ! »


Mise à jour le 21/10/2020 - Marie-Hélène

Actualité du projet


Voici le dernier document de présentation du projet qui a été co-écrit après plusieurs réunions de travail avec nos partenaires, le CTC et DO.
C'est un document qui est bien sûr pas définitif et évoluera au fur et à mesure des réunions du "COPIL" Expérimentons les transitions.
Présentation Initiative de Territoires d'Expérimentations

Le projet présenté ici, répond aux 2 axes stratégiques arrêtés par le CP actuel :
➔ Construire un chemin de résilience à l’échelle des individus et collectifs d’individus. 
➔ Favoriser l’auto-organisation citoyenne locale, et notamment des alternatives aux modes de vie pour une décroissance choisie.

Les mots clés de ce projet :
- Territoire et re-localisation [OÙ]
- Expérimenter, analyser et documenter [QUOI]
- Sobriété et résilience [SUR QUOI]
- Multi-acteurs du territoire (citoyen-es - Habitant-es, associations, entreprises et élu-es) [AVEC QUI]


Depuis sa création, il y a maintenant 13 ans, Colibris s’est donnée pour mission d’inspirer, relier et soutenir les citoyen-nes engagé-es dans une démarche de transition individuelle et collective.
> Inspirer en invitant chacun-e à dessiner un nouveau monde plus résilient, plus équitable et respectueux du/des vivant(s). Donner à voir les possibles afin d’imaginer l’impossible.
> Relier en initiant et invitant à la coopération afin de passer de l’échelle individuelle à l’échelle collective. Se relier pour se sentir moins seul-e face à l’ampleur de la tâche à accomplir, pour bénéficier de l’intelligence collective, et pour partager les savoir-faire et savoir-être indispensables à la réussite des projets.
> Soutenir en proposant des outils et services qui permettent à chacun-e de monter en compétences, puis concrétiser son projet, ou un projet collectif. 
Ces dernières années, plusieurs initiatives ont déjà commencé à prendre formes sur certains territoires : épiceries solidaires, cantines solidaires, créations d’écoles, éco-lieux, monnaies locales, etc. La plupart de ces initiatives ont été créé à la seule initiative de quelques citoyen-nes engagées / la société civile.

La crise sanitaire covid-19 que nous traversons a mis en exergue les vulnérabilités de notre système politique et économique néolibérale, et ceci dans plusieurs domaines : santé, industrie, alimentation, services publiques, etc. Pour répondre à ces faiblesses, une multitude d’initiatives de solidarité et de coopération ont vu le jour à l’échelle locale. De nombreuses tribunes ont également été publiées, co-signées par des milliers de personnes et envoyées aux représentants du gouvernement. 
Des solutions existent, s’inventent, se partagent et se concrétisent localement, à l’échelle des quartiers et des communes.


Notre ambition, avec ce projet pour les mois et les années à venir, a deux objectifs qui se complètent.
Accueillir les peurs et les colères de nombreux citoyen-es face à l’ampleur des crises actuelles, pour les transformer en énergie au service de la construction collective d’une société plus résiliente et solidaire ;
Changer d’échelles géographiques (travailler à l’échelle des communes et des quartiers, en lien avec d’autres initiatives plus « nationales ») et surtout impliquer un plus grand nombre d’acteurs /de parties prenantes que les habituelles personnes déjà engagées (élus, société civile, acteurs locaux,…).

Accompagner et/ou Créer des territoires en transition
Ainsi, nous proposons d’initier, avec plusieurs partenaires, des expérimentations à l’échelle d’une dizaine de communes ou de quartiers autour de la construction de territoires plus sobres, solidaires et résilients, indispensables pour mieux résister aux crises écologiques et sociales à l’œuvre, de créer de véritables « passages à l’acte de la transition écologique et sociale » plus collectifs (multi-acteurs) afin de changer la vie locale, concrètement, en faire de véritables projets de territoires.
Ces LivingLab de territoires s’appuieront sur des projets ou des réseaux déjà existants. Ils auront pour ambition de mobiliser au-delà de la sphère militante, un plus grand nombre d’habitants, les élus et les acteurs professionnels du territoire.

L'objectif de ces territoires pilotes est de démontrer qu’un changement est possible. Mieux, de créer des espaces d’incarnation du changement. Car nous sommes convaincus que l’on a besoin de vitrines vivantes, dynamiques, de démonstrations par l’exemple, de documenter ces « passages à l’acte locaux » avec leurs succès, leurs questions et leurs difficultés. Et cela pour donner envie et donner confiance à des millions de Français-es de s’engager à leur tour sur cette transition.

Assurer leur essaimage :
Afin de pouvoir assurer l’essaimage de ces territoires d'expérimentation de la transition, d’en faire des points d’appui pour des combats plus nationaux – en lien, notamment, avec les échéances électorales de 2021 (régionales) et 2022 (présidentielle et législative) –, il est indispensable de mettre en œuvre un solide dispositif de documentation de ces expérimentations. Leur analyse avec l’aide d’une communauté de chercheurs, permettra d’en ressortir des messages forts, les points convergents ou indispensables dans ces différentes expériences pour réussir partout la transition de son territoire.

Des moyens dédiés par les partenaires de ce projet en matière de communication sera absolument nécessaire. On peut imaginer la création d’un portail grand public, où chacun pourra contribuer, d’un portail de liaison entre ces territoires (avec forum de questions, échanges d’expériences, outils d’animation, de financement, d’ingénierie, etc.)

Thèmes de travail possibles pour lancer/initier ces expérimentations dans les territoires :
> une éducation plus proche de la nature ;
> de nouvelles formes de travail et de revenus mieux partagés et équitables ;
> des territoires alimentaires plus sécurisés et écologiques ;
> des formes d’habitats plus écologiques et accessibles à toutes.
> créer une mobilité écologique, nécessaire et accessibles ;
> des gouvernances novatrices, plus collaboratives et démocratiques.
Etc.

Préparer cette mise en mouvement des habitants :
Pour préparer cette étape de Living lab de territoire et répondre aux chocs générés par la triple crise climatique, sanitaire et économico-sociales que nous subissons, nous proposons, grâce à un MOOC (« Faire face à l’effondrement », programmé pour début 2021) et des rencontres locales dans la foulée, d'accueillir les peurs et les colères de nombreux-ses citoyen-es, pour les transformer en énergie au service de la construction collective d’une société plus résiliente et solidaire.
Sur cette phase, comme pour la construction des suivantes, un gros travail de coordination entre réseaux est nécessaire. De même que la mobilisation d’énergie, de compétences (dans diverses formes d’accompagnement des acteurs-trices locaux) et de moyens (humains et financiers).

Où nous en sommes en terme de sollicitations de partenaires:
> Démocratie Ouverte - Armel Le Coz
Nous avons eu plusieurs échanges avec Armel Le Coz qui est partant pour relier ce projet d’expérimentation de territoire avec celui de la Fabrique locale des transitions qu’il impulse, et pour porter plus particulièrement les volets « démocratie participative », l’ingénierie de ces fabriques locales et le lien avec des partenaires de l’accompagnement des collectivités. Nos deux projets sont très proches.
Au sein de DO, ils ont déjà un projet qui se nomme « Expérimentations démocratique » :
Le Labo Démocratie Ouverte propose de mener des expérimentations d’innovation démocratique au sein des territoires, en partenariat avec des collectivités locales et en impliquant des innovateurs démocratiques. Le principe est de tester et développer les outils, méthodes et dispositifs citoyens au sein de territoires partenaires qui souhaitent engager une modernisation de leurs modes de gouvernance en y impliquant largement les habitants. Si tu veux en savoir plus : https://www.labodemocratieouverte.org/propositions-experimentation/
Nous sommes en train de co-écrire un document avec Armel qui permettra de donner les grandes lignes de déclinaison opérationnelle du projet, des propositions de territoires pilotes et un calendrier.

> La Fabrique des transitions et la Fabrique locale des transitions - Julian Perdrigeat
http://fabriquedestransitions.net/?page_id=126
Nous entamons un travail avec Julian Perdrigeat de la Fabrique des transitions et des fabriques locales des transitions pour faire converger nos projets. De leur côté, ils ont besoin de se structurer et d’un peu de temps avant de se positionner.

Suite aux discussions que nous avons eu avec Armel Le Coz de Démocratie Ouverte et Julian Perdrigeat de la Fabrique des transitions, nous proposons de rejoindre le projet « les Fabriques locales des transitions » qui est proche et complémentaire de ce que Colibris propose. Ceci reste encore à valider.

>Le CTC : Collectif pour Transition Citoyennes - Aliette Lacroix, Julie Bideux et Marie Seiller
Nous avons présenté le projet à la fois à Aliette Lacroix du CTC et aux ONG présentes aux réunions bi-mensuelles du CTC.
Côté CTC, l’équipe est partante et est en train de travailler aux choix des axes stratégiques que le CTC va développer pour 2021. Durant l’été, nos interlocutrices vont travailler avec nous sur le document que nous co-écrivons avec Armel de DO et elles proposeront le projet à leur AG - bureau du 24 septembre.
Pour les ONG du CTC, nous avons eu un premier temps d’échange rapide, fin juin. Plusieurs sont intéressées pour en savoir plus et poser des questions. Nous organisons une réunion la première semaine de septembre pour prendre plus de temps pour le présenter et répondre aux questions des un-es et des autres.

>Hameaux Légers - Xavier Gisserot
Xavier nous a assuré leur intérêt à participer à cette aventure. Il y voit une suite de l’Agora actuelle et le moyen de déployer leur projet à l’échelle des territoires et collectivités. Plusieurs possibilités de territoires en Bretagne où ils vont s'installer, pour développer des expérimentations (en lien possible avec BRUDED - autre partenaire de l'Agora actuelle) sont dans les cartons.

>Terre de Liens - Vincent Jannot
Intéressé pour que Terre de Liens intègre le projet, nous devons envoyer un document écrit explicatif du projet à Vincent Jannot, afin qu'il puisse le présenter en octobre lors de l'AG Terre de Liens. Il reviendra ensuite vers nous pour une réponse et un positionnement de TdL . Parallèlement, nous continuons les échanges pour nourrir le projet.

Calendrier jusqu’à l’automne :
> Juillet - septembre 2020 : Nous rédigeons une feuille de route conjointe avec Démocratie Ouverte, le CTC et La Fabrique des transitions, dans laquelle nous inscrirons un propos liminaire d’intention, nous ferons une liste de territoires avec superposition des différentes listes : partager nos idées de territoires (dont les retours que vous nous avez fait). Puis nous proposerons un plan d’action (nationale et local) et un calendrier : Quel phasage pour chacun-e des structures pour identifier nos compétences, les trous dans la raquette : Qui fait quoi ?
> 10-12 Septembre : Rencontre des alliés de la Fabrique des transitions. En discussion avec Julian, nous verrons s’il est possible de présenter cette proposition avec Démocratie Ouverte lors de ces journées.
> 24 septembre : Journée stratégie du CTC. À partir de là, le CTC nous dira s’il s’engage dans l’aventure, si c’est validé comme un des axes stratégique comme suite du Pacte pour la transition.
> Octobre : Vincent Jannot de Terre de Liens proposera ce projet à l’AG de Terre de Liens, il nous fera ensuite un retour de leur implocation ou non.

La suite du calendrier que nous imaginons :
> Septembre 2020 / février 2021 :
Coordination entre partenaires pour finaliser ce projet, son calendrier, ses moyens, sur qui fait quoi…
Faire émerger des territoires candidats à ces expérimentations (croiser les données de chacun, superposer les initiatives existantes, groupes locaux existants, mairies citoyennes et écolos, etc.)
> Février 2021 / été 2021 :
MOOC « Faire face à l’effondrement » + rencontres locales
Émergence des fabriques locales, création de gouvernance des fabriques locales
Mise en œuvre des outils d’accompagnement des collectivités et des fabriques, travail sur les moyens humains et financiers de l’animation locale & premières années de travaux
Mise en œuvre de dispositifs de communication locale et nationale
> été / automne 2021 :
Démarrage des travaux & actions des fabriques locales




Sollicitations de retours de projets locaux suite au webinaire "Vivre ensemble dans un monde en crise"

Lors du webinaire du 28 mai, nous vous avions proposé de répondre à 4 QUESTIONS que vous retrouvez ci-dessous :
  • Avez-vous connaissance d'un projet de territoire qui correspond au texte ci-dessus (qui sera ajouté après le webinaire), notez-en les grandes lignes, et les partenaires présents ou envisageables, etc. :
    • Est-ce que localement il y a une dynamique facilitante (implication des élus, associations partenaires, entrepreneurs locaux, structures d'accompagnement...) ou uniquement une impulsion de la société civile (ce qui est déjà bien) ? N'hésitez pas à préciser :)
    • Est-ce que les membres du cercle coeur et du groupe local sont impliqué.es dans le développement de ce projet, prêt.es à s'impliquer pour les temps à venir et sous quels formats / quel niveau d'implication ?
    • Pour aller plus loin en terme de développement de ce projet, quels sont vos besoins : GT sur des sujets spécifique, retours "d'experts" ou d'expériences, temps d'IC (Intelligence Collective), etc. ?

Nous vous invitons à y répondre directement sur le PAD dédié en cliquant sur le lien ci-dessous et en suivant les instructions qui vous sont proposées.
https://pad.colibris-outilslibres.org/p/Webinaire_VivreEnsembleMondeEnCrise

Nous vous donnons un délai de réponse jusqu'au 20 juin afin que nous puissions rédiger une synthèse et faire un retour auprès de l’équipe opérationnelle lors des journées équipe des 29 et 30 juin.
Merci d'avance pour vos contributions.

Le Pôle Relier
Type d'actus
Actu du réseau des GL
Lien web https://colibris.cc/groupeslocaux/?ExperimenterTransition
Modify
ExperimentonsLaTransitionSurNosTerritoir (Actus)
create on 13.08.2020 à 10:04, updated on 21.10.2020 à 13:28